Blog test génétique

Dipl. Biol Joelle Apter
 Dipl. Biol Joelle Apter

Le gène juif

Les groupes de peuples qui se marient souvent entre eux et se reproduisent sont aussi "liés" génétiquement. On sait et la science ne le discute pas qu'il y a des modèles génétiques qui se représentent souvent chez les juifs.

Rien d'étonnant. Ce qui est plus étonnant c'est que la société s'en indigne. Est-il si terrible si des groupes de population se distinguent génétiquement, si grâce à un simple test ADN on peut déterminer sa propre origine?

Les critiques disent que les tests d'origine par ADN pourraient être utilisés à des fins racistes. C'est vrai. Mais la personne qui voudrait en faire mauvais usage devrait tout d'abord se faire tester, car personne ne sait à l'avance d'où viennent tous ses ancêtres. Finalement chacun parmi nous vient d'un mélange varié de divers ancêtres.

Tout homme a aujourd'hui la possibilité de faire tester son ADN pour retrouver sa provenance génétique. Chez les personnes dont la famille a été répartie dans le monde entier en raison de troubles, de guerres ou d'exil, elle est particulièrement appréciée- prenons le cas de la communauté juive.

La connaissance de ses propres origines est importante pour beaucoup. En règle générale plus on avance en âge, plus ça l'est. Il est aujourd'hui possible d'obtenir des informations à partir d'un simple échantillon de salive (iGENEA) et de retourner des milliers d'années en arrière et donc de trouver des personnes dans le monde entier avec lesquelles on a perdu le contact depuis plusieurs générations. La généalogie par ADN relie.

Zurich, 06.10.2013

Archive