Blog test génétique

Prof. Dr. Reinhard Renneberg
 Prof. Dr. Reinhard Renneberg

Gène Guerrier

Je suis un homme heureux. C'est du moins ce que je pensais. Mais j'aime aussi prendre des décisions rapides et claires. Hong-Kong est vraiment la place idéale pur moi. Ici on répond aux emails avant de les avoir lus. La lenteur allemande me rend fou …

J'ai décidé fermement il y a peu, quand j'ai reçu l'offre de la société suisse de tests génétiques iGENEA, de tester mon gène »MAOA«. La variante génétique MAOA-L vous rend plus disposé à prendre des risques mais vous permet aussi d'avoir plus de chances de succès dans des situations critiques. Le MAOA c'est l'enzyme Monoamine-oxydase variante A. L'enzyme diminue le nombre de neurotransmetteurs dans le corps, ce sont des produits qui accroissent les impulsons nerveuses (ex. dopamine).

Le L dans MAOA-L signifie »low« (bas). L'enzyme n'est produit qu'en petite quantité. Donc si peu de dopamine est détruite, sa concentration reste élevée. Le corps est sous »haute tension«.

Mais est-ce dans l'intérêt de la société?

C'est évident: le comportement humain est très complexe et est influencé aussi bien par les gènes que par les circonstances. C'est pourquoi les chercheurs parlent de risques accrus ou réduits. Vouloir expliquer une tendance à la violence ou un esprit de combat par de simples tests génétiques est trop faible.

Et comment cela se passe maintenant pour moi?

iGENEA m'a fait parvenir trois copies du certificat du gène. Le général qui vient de naître. Cependant mourir pour la patrie, ce n'est pas ma philosophie, je suis plutôt antimilitaire …

C'est pourquoi je suis intéressé par une autre combinaison génétique: la mutation »Avoidance of Errors« (Evitement des Erreurs). Combien vaut ma capacité à apprendre de mes erreurs ? J'aurai le résultat dans quatre semaines.

Pensée hérétique: Ne serait-il pas important d'imposer ce test génétique aux banquiers et aux futurs chefs de l'armée de tous les pays?

Hongkong, 01.02.2014

Archive